Food

Accords mets et vins : comment être sûr de faire un sans-faute grâce à nos vignerons ?

Publié le par Kassy Journet - mis à jour le - Actualité

Créer un accord mets et vins, c’est avant tout créer une harmonie, mêler des saveurs qui vont de pair. Aucune ne doit prendre le dessus sur l’autre. Beaucoup se demandent pourquoi tant d’importance est apportée à l’accord du plat et du vin. Tant que le plat est bon, rien ne pourra venir le gâcher. Et bien que nenni ! Si un vin savamment choisi peut venir sublimer, relever un plat, son contraire fera l’effet inverse et pourra complètement déstabiliser le repas. Mais le vin n’est pas une boisson seulement réservée au repas, il sert à célébrer, remercier. Découvrez comment être sûr de faire un sans-faute sur Foire d'Automne. Vin blanc, vin rouge, vin rosé et champagne n'ont aucun secret pour nos vignerons qui sauront vous trouvez l'accord parfait.

 

Accorder le vin au plat : une question de puissance

Sur 10 Français, 8 déclarent consommer du vin. Qu’ils soient amateurs ou connaisseurs, tous s’accordent sur une règle : il faut respecter la puissance du breuvage. En effet, on ne sélectionne pas la boisson qui va accompagner le repas par hasard. La cuvée choisie doit être en accord avec le goût du plat, sa puissance. Pour créer un équilibre, il faut respecter les intensités. Que ce soit celle du plat ou celle du vin. Les deux doivent être sur le même pied d’égalité. On ne veut pas qu’il y en ait un beaucoup plus fort que l’autre. Au risque de masquer les saveurs de l’un des deux. Il s’agit ici de trouver un équilibre subtil entre mets et vins afin que chacun, dans leur alliance se subliment mutuellement. Il est également indispensable de réfléchir son menu autour de cette question de puissance. Vous servirez les plats les plus légers en premier afin de ne pas venir altérer vos sens et vous monterez crescendo en goûts et en puissance. Ainsi, tout au long de votre repas vous pourrez savourer les subtilités des vins et plats proposés.

Concrètement, deux choix s’offrent à vous : jouer sur l’analogie en proposant des cuvées légères avec des plats légers et inversement s’ils sont plus puissants ou jouer sur le contraste en servant des millésimes tirant sur l’acidité pour accompagner des plat moelleux, sucrés. À contrario, vous pourrez proposer des vins moelleux pour venir casser l’amertume d’un plat. Tout cela en respectant évidemment la règle sacrée de la puissance et vos goûts personnels.

Je télécharge mon invitation 

Entrée, plat, dessert, comment choisir ?

Pinot noir, Chardonnay, aligoté ou gamay, ces cépages bourguignons sont connus et reconnus. Ils offrent une infinité de possibilités à celui qui reçoit. Si le pinot noir se veut délicat mais pourtant empli d’arômes, il se mariera très bien avec le poulet, le lapin ou le sauté de veau. Le Pommard ou le Nuits Saint Georges eux, seront plus intenses, plus forts et seront parfaits pour accompagner une viande rouge. Des vins qui se veulent dorénavant rares en raison des événements climatiques des dernières années. Mais bonne nouvelle, les férus de cette région pourront venir rendre visite à notre exposant Eugène Ellia, spécialiste des grands vins de Bourgogne. Vigneron, négociant, il produit et sélectionne des millésimes d’exceptions pour accompagner vos repas. Attention, ses stocks sont limités alors il ne faudra pas trop hésiter.

Amateurs de vins blancs, vous aussi vous pourrez vous régaler en dégustant un millésime de qualité. Si le Chardonnay, en raison de sa caractéristique assez grasse se marie parfaitement avec des viandes blanches comme le veau, un vin blanc plus sec sera idéal pour accompagner votre canard ou votre pintade. Vous n’êtes pas sans savoir que c’est également le vin qui accompagne au mieux vos poissons. Vous pourrez notamment vous tourner les vignerons des Vignobles Bertrand Guindeuil pour vous accompagner dans le choix de votre vin blanc Bordelais. Experts des vins de la région, ce vignoble familial produit, récolte et vinifie ses propres cuvées afin de vous offrir le meilleur de la région bordelaise. Sinon, vous pouvez également prendre part à l’une des dégustations organisées par Struk-Ohana, notre exposant négociant et vendeur de grands crus Bordelais. Pas de doute, le meilleur moyen de savoir si l’on aime un vin ou pas c’est de le goûter n’est-ce pas ?

 

Chaque moment spécial mérite sa boisson

Qui dit événement dit champagne. C’est le verre que l’on utilise pour porter un toast, la bouteille que l’on fait sabrer aux mariés, les bulles qui vont venir récompenser un travail acharné. Le Champagne représente la fête, il est associé au bonheur dans l’imaginaire des gens. Sur les 9 Français sur 10 qui déclarent consommer du Champagne, ils le préfèrent pour l’apéritif ou le dessert. Pour les amateurs de Champagnes, le meilleur moment reste en début de repas pour en savourer tous les arômes avec un palais qui n’a pas encore été émoussé par les saveurs du repas. Cependant, si vous faites partie de ceux qui souhaitent impérativement réserver cette boisson pour le dessert, privilégiez un champagne sucré. L’idéal étant le champagne rosé. Vous pourrez vous faire conseiller quant au choix de la cuvée en rencontrant notre exposant Champagne Marina D, un vignoble qui en plus de produire d’excellents champagnes œuvre quotidiennement pour développer une viticulture durable.

Je télécharge mon invitation

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé

publicité