Maison

Vérandas : stop aux idées préconçues !

Idéale transition entre la maison et le jardin, la véranda est un bon moyen d’avoir non seulement une pièce en plus qui s’ouvre sur l’extérieur, mais aussi une extension moins coûteuse pour votre maison. Pourtant, la véranda souffre d’idées préconçues ! Heureusement, grâce aux dernières innovations, elles sont de plus en plus modernes et s’adaptent parfaitement à tous les styles, y compris celui de votre habitation. Si vous n’êtes pas (encore) convaincu par une véranda, cet article est fait pour vous !

La véranda : bien plus qu’un jardin d’hiver !

D’accord, une véranda est certes une pièce qui offre la possibilité d’avoir un jardin d’hiver, mais ce n’est pas son unique fonction ! Pourquoi ne pas installer un spa ou une piscine afin d’avoir la sensation d’être en été à n’importe quel moment de l’année ? Si un tel projet vous intéresse n’hésitez pas à rencontrer les professionnels qui seront présents à la Foire d’Automne, comme Softub ou Sweetline.

Habitable toute l’année, une véranda offre également une lumière naturelle surprenante qui renforce le confort de cette pièce à vivre : pratique pour les plantes, certes, mais aussi pour vous qui avez besoin de soleil surtout en plein coeur de l’hiver, pour garder la forme ! 

article varandas img 1
Article vérandas img 1

Une isolation thermique renforcée.

La véranda est souvent perçue comme une pièce mal isolée, dont il est difficile de gérer la régulation thermique. Pourtant, des solutions existent pour profiter toute l’année de cet espace, sans avoir peur de grelotter ! Comment ? En remplaçant le double vitrage classique par du double vitrage à isolation thermique renforcée (ITR). Celui-ci possède une lame d'argon et une couche métallique qui retiennent la chaleur à l'intérieur tout en laissant pénétrer les rayons du soleil. Il n’est d’ailleurs pas rare que les vérandas modernes nécessitent peu (voire pas du tout) de chauffage : une aubaine pour votre facture d’électricité ou de gaz !

Une véranda toujours en forme !

En pensant qu’une véranda ne vieillit pas très bien, c’est son aspect durable qui est mis en doute. Or, le label Qualivéranda garantit que les matériaux utilisés sont fiables et durables, et que les procédures de fabrication sont effectuées sur un site de qualité. De plus, les récentes innovations rendent la véranda très résistante grâce à l’acier qui est initialement le matériau des premières vérandas. Il a été délaissé à cause de sa facilité à rouiller mais avec des traitements spécifiques tels que la sablage, la métallisation ou encore l’ajout de peintures Epoxy, il conserve son éclat et sa brillance sur le long terme.

A chacun sa véranda !

Aujourd’hui, chaque véranda est différente ! Pour preuve, les propositions modernes des experts Véranda Rideau et Area Vérandas, exposants à la Foire d’Automne. Murs droits ou pans coupés, forme carrée ou ovale, véranda en bois, en aluminium, allure victorienne ou contemporaine... Il y en a vraiment pour tous les goûts. Chaque véranda est donc unique, et reflète parfaitement la personnalité de ses occupants.

Véranda img 3 FDA
Véranda img 3 FDA

Le permis de construire ? Pas toujours !

Si le permis de construire peut être contraignant dans la création d’une véranda, il existe une situation où il n’est pas obligatoire. Laquelle ? Dans le cas d’une véranda inférieure à 40 m², il suffit simplement de déposer une déclaration de travaux. Un détail qui évite de nombreuses démarches administratives !

De nombreuses personnes sont passées au-delà de ces idées reçues, et ont su utiliser tout le potentiel d’une véranda avec des résultats stupéfiants, comme en témoignent les articles dédiés sur Maison à Part. Et si vous vous laissiez tenter, vous aussi ?

Le saviez-vous ?

Selon une étude réalisée par BatiEtude, plus de 80 000 extensions sont construites chaque année en France pour un coût moyen de 24 000 euros (1). 
L’association Aluminium Architecture a interrogé les propriétaires de vérandas sur leurs motivations pour investir dans une telle structure. On y retrouve notamment :

  • le gain du lumière (23%) ;
  • l’augmentation de la surface habitable (23%) ;
  • le bénéfice d’un accès à l’extérieur, tout en étant à l’intérieur (21%)