Bisame mobilier evolutif
Innovation

Valentine Schroeter, fondatrice de Bisame : son parcours pour réussir au féminin !

Fondatrice de Bisame, une marque française de mobilier évolutif conçue pour rapprocher les parents et leurs bébés, Valentine Schroeter a accepté de répondre à 3 questions sur les coulisses de l’entrepreneuriat au féminin.

Marque de mobilier parent-enfant, Bisame entend révolutionner le quotidien des familles avec ses meubles évolutifs. Son crédo : « Faire rimer sécurité, praticité et complicité ! ». Premier né de la gamme, le fauteuil-berceau Constantine, financé avec succès sur Ulule, se transforme en banquette compacte aux lignes scandinaves lorsque le berceau n’est plus nécessaire. Un meuble durable, conçu et fabriqué en France avec des matériaux éco-responsables. 

Bisame mobilier evolutif
Bisame 1
Bisame

Pouvez-vous nous raconter la genèse de ce projet ?

C’était en 2016, dans le cadre d’un projet de fin d’étude. Avec une maman éducatrice de jeunes enfants, je me suis intéressée à une problématique contemporaine : comment passer plus de temps de qualité avec mes enfants ? C’est ainsi que l’idée de Bisame est née : réunir les parents et les enfants à travers le design. 

Quels sont les avantages et inconvénients d’être une femme lorsque l’on monte son entreprise ?

C’est en décrochant mon téléphone pour trouver un fabricant, que j’ai été confrontée pour la première fois à cette difficulté que je n’avais pas anticipée. Ma petite voix et ma jeune expérience ne semblaient pas inspirer beaucoup de respect à mes interlocuteurs masculins. Mais il en fallait plus pour m’arrêter !  De plus, il existe de nombreuses structures d’accompagnement pour les femmes. J’ai intégré le réseau « Les Premières » en 2017 pour leur programme GO, qui permet de tester son concept, et offre des outils pour que son lancement se fasse dans les meilleures conditions : cours de gestion, de marketing, de prise de parole en public… Ce réseau de femmes permet d’échanger des conseils au quotidien, d’obtenir du soutien pendant les périodes difficiles, de partager ses contacts… Enfin, c’est encore grâce aux « Premières », que j’ai pu exposer Constantine, le fauteuil-berceau, en avril dernier à la Foire de Paris.

Bisame mobilier évolutif parents enfants
Bisame 2
Bisame

 

Quels seraient vos conseils pour une jeune femme qui souhaiterait lancer sa propre entreprise ?

Se faire confiance et accepter que rien ne se passera jamais vraiment comme prévu. Cela demande d’être rigoureux, tout en sachant lâcher prise, car les imprévus font partie intégrante du quotidien d’entrepreneuse. Il faut également savoir s’adapter, car rester sur ses positions sans prendre en compte les conseils, les avertissements des autres, c’est aller droit dans le mur. Récoltez tous les avis, prenez ceux que vous estimez pertinents, mélangez tout cela avec vos idées et adaptez votre ligne de conduite : c’est à mon sens la recette de la réussite.

Découvrez encore plus d’initiatives entrepreneuriat au féminin soutenues par Foire de Paris, partenaire depuis 2016 du réseau féminin "Les Premières".